Everest [Paroles]

Disponible sur :

Description :

Peut-être le morceau le plus connu du groupe et le plus abouti de la période Inform – Educate – Entertain, il contient des samples du film documentaire de 1953 la Conquête de l’Everest, réalisé par George Lowe. Ce film raconte l’histoire de la première expédition ayant réussi à vaincre le plus haut sommet du monde. Le 29 mai 1953, Edmund Hillary et le sherpa Tensing Norgay parviennent à atteindre le sommet de l’Everest. Depuis la première tentative d’ascension en 1921, aucune expédition n’était parvenue à réaliser cet exploit. George Lowe, le réalisateur, était un membre de cette expédition. Le film a été nommé pour l’Oscar du meilleur film documentaire et a remporté le British Academy Film Award du meilleur film documentaire.

Paroles :

Once there was a mountain called Peak 15
Nothing was known about it
But in 1852 the surveyors found it was the highest in the world
And they named it Everest

When men were first drawn to Everest it was an unknown quantity
Something entirely beyond them
Something entirely beyond them

A climber climbs with his guts, his brain, his soul, and his feet
All of them bound for a cold and white world
A world that is all up and up
Up and up

The air is getting thinner and thinner
At such heights when you’re lacking oxygen, you may think you’re normal but you’re not
You’re moving in a dream
A dream that deludes and debilitates

Two very small men cutting steps in the roof of the world
The roof of the world
Up and up
Up and up

Why should a man climb Everest?
Because it is there

* * *

Everest

Autrefois, il y avait une montagne nomme Pic XV
On ne savait rien d’elle
Mais en 1852, les arpenteurs ont découvert que c’était la plus haute au monde
Et ils l’ont nommée Everest

Quand les hommes ont été attirés pour la première fois vers l’Everest, c’était un élément inconnu
Quelque chose les dépassant complètement
Quelque chose les dépassant complètement

Un grimpeur grimpe avec son ventre, son cerveau, son âme et ses pieds
Tous à destination d’un monde froid et blanc
Un monde qui ne fait que monter et monter
Monter et monter

L’air se raréfie de plus en plus
À de telles hauteurs quand on manque d’oxygène, on pourrait penser être normal mais ce n’est pas le cas
On se déplace dans un rêve
Un rêve qui donne des illusions et qui affaiblit

Deux petits hommes creusant des marches dans le toit du monde
Le toit du monde
Monter et monter
Monter et monter

Pourquoi est-ce qu’un homme devrait grimper l’Everest ?
Parce qu’il est là

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *