Gene Kranz

Samplé sur Go!

gene_kranz2

Eugene Francis “Gene” Kranz, né le à Toledo (Ohio), est un directeur de vol et dirigeant de la NASA. Directeur de vol durant les programmes Gemini et Apollo, il est surtout connu pour son rôle dans le sauvetage de la mission Apollo 13. Il est aussi célèbre pour sa coupe de cheveux et son habitude de porter un gilet pendant les missions dont il était le directeur de vol. Gene Kranz a reçu la médaille présidentielle de la Liberté.

Kranz est né à Toledo (Ohio) et grandit dans une ferme. Son père, Léo Peter Kranz, est le fils d’un immigrant allemand qui a servi en tant que médecin dans l’armée durant la Première Guerre mondiale. Léo est décédé en 1940 quand Kranz n’avait que 7 ans. Kranz a deux grandes sœurs, Louise et Helen.

Son intérêt pour le vol spatial apparaît dans le sujet de sa thèse intitulée Le design et les possibilités de la fusée interplanétaire. Il sort diplômé du Parks College de l’université de Saint-Louis en 1954 (licence de génie aéronautique) et devient sous-lieutenant dans l’armée américaine en complétant son entraînement de pilote à la base aérienne de Lackland au Texas en 1955. Peu après, il se marie avec Marta Cadena, fille d’immigrants mexicains qui ont fui leur pays durant la révolution mexicaine. Kranz est envoyé en Corée du Sud pour piloter le F-86 Sabre dans des opérations de patrouille autour de la zone démilitarisée.

Par la suite, Kranz quitte l’Air Force et travaille pour l’entreprise McDonnell Aircraft où il travaille à la recherche et aux tests de missiles sol-air et air-sol pour l’US Air Force à la base aérienne de Holloman.

Kranz quitte McDonnell-Douglas pour intégrer à la NASA un groupe de travail du centre de recherche de Langley, en Virginie. En rejoignant la NASA, il est chargé par le directeur de vol Christopher Kraft d’une procédure de contrôle de mission pour le test MR-1.

Kranz est chargé d’intégrer le contrôle des missions du programme Mercury avec l’équipe du contrôle de lancement à Cap Canaveral en Floride en instaurant les procédures “Go/NoGo” qui autorisaient ou non la poursuite de missions. Kranz a tenu ce rôle pour tous les vols Mercury.

Après la mission Mercury-Atlas 6, il est promu sous-directeur de vol pour le vol Mercury-Atlas 7 de l’astronaute Scott Carpenter en octobre 1962. Il occupe cette fonction pendant les deux derniers vols du Mercury et les trois premiers vols Gemini. Avec les vols Gemini, il est promu directeur de vol et remplit ce rôle pour la première fois lors de la mission Gemini 4 en 1965. Après Gemini, il a été directeur de vol sur les missions Apollo de rang impair, à partir de Apollo 7. Il a été notamment directeur de vol d’Apollo 11 qui a vu le LEM Eagle se poser sur la Lune le .

Kranz est peut-être plus connu pour son rôle comme directeur de vol pendant la mission Apollo 13. Il a eu avec son équipe la responsabilité de ramener sains et saufs dans des conditions périlleuses les trois astronautes de cette mission après qu’un réservoir d’oxygène de leur module de service ait explosé lors du trajet Terre-Lune. Son équipe et lui ont reçu la médaille présidentielle de la Liberté pour leur rôle héroïque.

Kranz est resté directeur de vol jusqu’à Apollo 17 et a été ensuite promu directeur adjoint aux opérations des missions de la NASA en 1974, devenant son directeur en 1983. Il a quitté son poste en 1994 après le succès du vol STS-61 lors duquel le télescope spatial Hubble a été réparé,en 1993. Il réside désormais au Texas avec sa femme Marta, et ses six enfants (un garçon et cinq filles).

Gene Kranz a publié en 2000 Failure is not an option, en relation à ses années passées à la NASA.

Source : Wikipédia France

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *