Mother Of The Village

Disponible sur :

Description :

Quand les mines sont parties, de nombreux villages situés dans le bassin houiller se sont retrouvés complètement démunis. Sans emplois dans la région, les mineurs se sont retrouvés soit au chômage ou à travailler à des kilomètres. Cela a déchiré le cœur de la ville et détruit le sentiment de communauté. À ce jour, il n’y a que 41 emplois pour 100 personnes dans les anciennes communautés minières du Sud du Pays de Galles, le taux de personnes en situation de handicap ou en mauvaise santé est le double de la moyenne britannique, et les communautés minières du Sud du Pays de Galles font partie des régions les plus défavorisées du pays.

Paroles :

We all thought we’d be there for the rest of our lives But of course it didn’t turn out like that

We knew we’d lost Well at least it’s over we can get back to normal But there was never going to be normal

Nothing will ever replace it because it’s the end of an era That is gone completely I don’t think it will ever return toward these valleys

I remember all the shops there used to be in the village The pubs’d be full on payday And you begin to realise what you mean by “the death of a village” And about the pits being “the mother of the village” And all these phrases that sound all very romantic But they’re not romantic at all, they’re true

I loved the mining industry and I wouldn’t have missed it, not for anything And I’m so sad and sorry to see that it’s gone


Mère du village

On pensait tous qu’on serait là pour le reste de nos vies Mais bien sûr, ça n’a pas fini comme ça

On savait qu’on avait perdu Enfin au moins c’est fini, on peut revenir à la normale Mais ça n’allait jamais être normal

Rien ne va la remplacer parce que c’est la fin d’une époque C’est complètement fini Je ne pense pas qu’elle reviendra vers ces vallées

Je me souviens que toutes les boutiques étaient dans le village Les pubs étaient pleins le jour de paie Et tu commences à te rendre compte de ce que tu voulais dire par “la mort d’un village” Et que les mines étaient “la mère du village” Et toutes ces expressions qui sonnent très romantiques Mais elles ne sont pas romantiques du tout, elles sont vraies

J’ai aimé l’industrie minière et elle ne m’aurait pas manqué, à aucun prix Et je suis tellement triste et désolé de voir qu’elle est partie

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.