Night Mail [Paroles]

Disponible sur :

Description :

Night Mail sample le film documentaire du même nom de 1936 à propos d’un train postal du London, Midland and cottish Railway (LMS) de Londres en Écosse. Un poème de W.H. Auden a été écrit pour, utilisé dans les dernières minutes, ainsi que la musique de Benjamin Britten. Le film a été réalisé par Harry Grierson et Stuart Legg. Le film est devenu un classique, souvent imité dans les publicités et les courts métrages modernes.

Paroles :

Alright boys, stand clear
8:30 pm, Weekdays and Sundays
The down Postal Special leaves Euston for Glasgow, Edinburgh and Aberdeen
The Postal Special is a fast express, but it carries no passengers
Half a million letters are sorted and picked up or dropped during the night

This is the Night Mail crossing the border
Bringing the cheque and the postal order
Letters for the rich, letters for the poor
The shop at the corner and the girl next door

Five hundred million letters every year
Trains from Bristol, Cardiff, Manchester, Stoke, Liverpool and Birmingham bring a thousand bags of mail to the north

This is the Night Mail crossing the border
Bringing the cheque and the postal order
Letters for the rich, letters for the poor
The shop at the corner and the girl next door

This is the Night Mail crossing the border
Bringing the cheque and the postal order
Letters for the rich, letters for the poor
The shop at the corner and the girl next door
Pulling up Beattock, a steady climb
The gradient’s against her, but she’s on time

This is the Night Mail crossing the border
Bringing the cheque and the postal order
Letters for the rich, letters for the poor
The shop at the corner and the girl next door
Pulling up Beattock, a steady climb
The gradient’s against her, but she’s on time
Past cotton-grass and moorland boulder
Shovelling white steam over her shoulder
Snorting noisily as she passes
Silent miles of wind-bent grasses
Birds turn their heads as she approaches
Stare from the bushes at her blank-faced coaches

This is the Night Mail crossing the border
Bringing the cheque and the postal order
Letters for the rich, letters for the poor
The shop at the corner and the girl next door
Pulling up Beattock, a steady climb
The gradient’s against her, but she’s on time
She’s on time
She’s on time

* * *

Night Mail

D’accord les gars, écartez-vous
20h30, la semaine et le dimanche
Le train Postal Special descend de Euston pour Glasgow, Édimbourg et Aberdeen
Le Postal Special est un train express, mais il ne transporte aucun passager
Un demi-million de lettres sont classées, ramassées ou déposées durant la nuit

C’est le Night Mail qui passe la frontière
Apportant le chèque et le mandat-poste
Des lettres pour les riches, des lettres pour les pauvres
La boutique au coin de la rue et la fille à côté

Cinq cent millions de lettres chaque année
Des trains de Bristol, Cardiff, Manchester, Stoke, Liverpool et Birmingham apportent des milliers de sacs postaux dans le Nord

C’est le Night Mail qui passe la frontière
Apportant le chèque et le mandat-poste
Des lettres pour les riches, des lettres pour les pauvres
La boutique au coin de la rue et la fille à côté

C’est le Night Mail qui passe la frontière
Apportant le chèque et le mandat-poste
Des lettres pour les riches, des lettres pour les pauvres
La boutique au coin de la rue et la fille à côté
S’arrêtant à Beattock, une ascension constante
La pente est contre lui, mais il est à l’heure

C’est le Night Mail qui passe la frontière
Apportant le chèque et le mandat-poste
Des lettres pour les riches, des lettres pour les pauvres
La boutique au coin de la rue et la fille à côté
S’arrêtant à Beattock, une ascension constante
La pente est contre lui, mais il est à l’heure
Passant devant de la linaigrette et des boulders des landes
Pelletant de la vapeur blanche par dessus son épaule
Grognant bruyamment tandis qu’il passe devant
Des kilomètres silencieux d’herbes pliées par le vent
Les oiseaux tournent la tête alors qu’il s’approche
Fixent depuis les buissons ses wagons sans fenêtres

C’est le Night Mail qui passe la frontière
Apportant le chèque et le mandat-poste
Des lettres pour les riches, des lettres pour les pauvres
La boutique au coin de la rue et la fille à côté
S’arrêtant à Beattock, une ascension constante
La pente est contre lui, mais il est à l’heure
Il est à l’heure
Il est à l’heure

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *