Plan For Coal

Samplé sur The Pit et Progress

 

Description :

Explication du plan national du National Coal Board pour la reconstruction et la réorganisation.

Le contrôle du gouvernement des mines de charbon durant la seconde guerre mondiale a été consolidé en 1947 quand le National Coal Board a repris l’industrie du charbon nouvellement nationalisée. En 1950, le gouvernement travailliste a fait paraître une publication intitulée Plan For Coal, proposant les 15 années de développement à venir de l’industrie. Deux ans plus tard, un film du même nom offrait une présentation plus acceptable du document pour la consommation publique.

Tandis que la nationalisation du charbon était  un remaniement de l’industrie du charbon durant la guerre, ce documentaire, Plan For Coal, est une modification du film de propagande du temps de la guerre. Les appels à la fierté et l’industrie nationales, qui invoquaient auparavant l’unité du temps de la guerre, résonnent ici dans la cause du soutien de la reconstruction et “notre avenir comme grande puissance”.

En 1952, une administration conservatrice était aux commandes et les complications de la gestion des besoins énergétiques de la nation devenaient de plus en plus apparentes. Bien que le nouveau gouvernement n’a pas tenté de revenir sur la nationalisation, il était motivé à promouvoir la compétition libre entre l’électricité, le gaz et le combustible solide avec une politique de combustible national. Ces complications sont absentes du film, qui se concentre sur le charbon comme la “richesse d’une nation”.

Le principal objectif du programme pour le charbon était d’accroître la production domestique mais, comme les généraux combattant lors de la dernière guerre, le programme de l’industrie britannique du charbon n’a pas réussi à refléter les réalités émergentes de l’utilisation mondiale de l’énergie. L’ouverture du pétrole venu d’Arabie saoudite, avec l’achèvement de l’oléoduc trans-arabe en 1950, a grandement augmenté l’approvisionnement du pétrole en Europe – produit que le film admet “offrir un challenge au charbon lui-même”. En fait, la consommation du charbon au Royaume-Uni allait chuter, dans un déclin reflété par la consommation accrue de son alternative importée moins chère.

James Piers Taylor

Source : screenonline.org.uk/film/id/1371094

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *