The War Room EP

TheWarRoomDate de sortie : 28 mai 2012

Formats : CD Promo, CD, maxi 45 tours (3 versions, voir ci-dessous), Téléchargement

Morceaux :

  1. If War Should Come
  2. London Can Take It
  3. Spitfire
  4. Dig For Victory
  5. Waltz For George

The War Room est un EP concept sur la second guerre mondiale, et plus particulièrement le Blitz, dédié  au grand oncle de J. Willgoose, Esp., George Willgoose décédé à 26 ans durant la bataille de Dunkerque en 1940.

La pochette est une photo très célèbre de l’époque, prise dans la bibliothèque de Holland House après un raid aérien du Blitz.

Trois éditions du vinyle existent : la première, éditée à 250 exemplaires, est numérotée et signée de la main de J. Willgoose, Esq., tandis que la deuxième, également éditée à 250 exemplaires, n’est ni numérotée ou signée. La troisième est l’édition actuelle, non limitée (à noter également les versions pressées avec la musique de José Leguina).

L’EP s’ouvre sur If War Should Come, qui sample le film du même nom. Produit juste avant le début de la seconde guerre mondiale, il s’agit simplement de précautions données par le gouvernement britannique ainsi que de consignes à suivre “si la guerre devait arriver”. Le morceau se termine par Neville Chamberlain qui déclare que le pays est en guerre.

Suit London Can Take It, également fondé sur le film du même nom. Celui-ci se passe durant la guerre et raconte la vie des Londoniens durant le Blitz, exemple parfait de l’affiche désormais célèbre “Keep Calm and Carry On”.

Spitfire est le “tube” du EP (et certainement un de mes morceaux préférés du groupe, si ce n’est mon préféré). Samplant le film du même nom en français (The First of the Few au Royaume-Uni) sorti en 1942, “c’est une chanson qui parle d’un avion”.

Ses accents Joy Divisioniens se retrouveront sur le premier album du groupe, Inform – Educate – Entertain.

Dig For Victory et son théremin sample également le film éponyme pour parler de la campagne du même nom qui incitait les Britanniques à transformer tout lopin de terre en potager pour faire pousser fruits et légumes au cas où le importations venaient à être bloquées.

Waltz For George est un morceau très personnel et émouvant et rarement joué sur scène. Et pour cause : il s’agit d’un hommage à George Willgoose, le grand oncle déjà mentionné de J. Willgoose, Esq.. Il joue ici le banjolele (sorte de croisement entre un banjo et un ukulélé) de son grand oncle, dont il venait de faire l’acquisition. Le film samplé ici est Listen to Britain, émouvant récit de la guerre par Humphrey Jennings.

ROYGBIV < DiscographieSpitfire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *