James Lovell

Samplé sur The Other Side

LovellJames

James Arthur Lovell, Jr., dit “Jim” Lovell (né le à Cleveland, Ohio) est un astronaute américain de la NASA, connu pour avoir été le commandant de la mission Apollo 13.

Né à Cleveland, dans l’Ohio, d’une mère tchèque, il a étudié à l’université du Wisconsin, où il a rejoint la fraternité Alpha Phi Omega puis à l’Académie navale d’Annapolis. Il a été mobilisé pendant la guerre de Corée.

Il a été sélectionné comme astronaute en 1962 dans le groupe d’astronautes 2 de la NASA. Comme Pete Conrad, il avait été un candidat pour le Mercury Seven (1er groupe d’astronautes), mais n’a pas été sélectionné en raison d’un taux élevé de bilirubine dans le sang.

Il a pris sa retraite de la NASA en 1973 et est devenu entrepreneur jusqu’en 1991. Il s’est marié en 1952 et a quatre enfants.

Lovell a été pilote remplaçant de la mission Gemini 4, puis a fait son premier vol sur Gemini 7 en décembre 1965 et a pris part au premier rendez-vous spatial avec Gemini 6A.

À cette occasion, il a battu le record de durée dans l’espace, avec 14 jours.

Il était prévu que Lovell soit commandant remplaçant de la mission Gemini 10, mais après le décès d’Elliott See et Charles Bassett, il est devenu commandant de Gemini 9A, et, en novembre 1966, a fait son second vol en tant que commandant sur la mission Gemini 12. Après ces deux missions, il est devenu le pilote à avoir passé le plus de temps dans l’espace.

Il a pris part à la mission Apollo 8 par suite de l’indisponibilité de Michael Collins, en compagnie de Frank Borman et William Anders, la première en orbite lunaire. Il a pulvérisé, à cette occasion le record du plus grand éloignement de la Terre, de la durée d’un voyage dans l’espace, et a fait partie des premiers hommes à voir directement la face cachée de la Lune.

Pour avoir réalisé cet exploit, Lovell et ses collègues Anders et Borman, le Time les a nommé “Men of the year”.

Il était le commandant de l’équipe de remplacement de la mission Apollo 11, mission qui a débouché sur les premiers pas sur la lune de Neil Armstrong, commandant de l’équipe effective.

Le , Lovell a décollé avec Apollo 13 en compagnie de Fred Haise et Jack Swigert, devant alunir sur la Lune avec Haise. Mais un réservoir d’oxygène a explosé le 13 avril et la mission a été déroutée. Utilisant les réserves du module lunaire, Lovell et son équipage ont fait le tour de la Lune (un demi-tour était techniquement impossible) sans effectuer la mission prévue et sont revenus saufs le 17 avril. Lovell a donc été, avec John Young et Gene Cernan, un des trois hommes à aller deux fois vers la Lune, mais a été le seul des trois à ne jamais y poser le pied.

Il a écrit, en collaboration avec un journaliste du Time Jeffrey Kluger, un livre sur la mission Apollo 13, Lost Moon. Le livre a été adapté au cinéma par Ron Howard sous le titre Apollo 13, avec Tom Hanks dans son rôle. Jim Lovell y fait un caméo à la toute fin du film, dans le rôle du commandant du porte-hélicoptère Iwo-Jima.

Source : Wikipédia France

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *